14/04/2018 - L'émission de Vivacité "Printemps Grandeur Nature" présentée par Adrien JOVENEAU et Julie VanH fera halte à Marche-en-Famenne ce samedi 14 avril.
L'émission de Vivacité "Printemps Grandeur Nature"... Lire plus
11 et 12/11/17 - Houffalize - Balade découverte du Cheslé
Cette promenade prend son départ au pied du clocher de Bérismenil... Lire plus
11/11/17 - Jurbise : Visite guidée pédestre d'Herchies au départ du n°10 de la place d'Herchies
En compagnie de Jean-Claude, figure bien connue de Jurbise, jeune... Lire plus
[5600] Philippeville
Activité touristique
La Maison du Bailli

Cette construction du XVIe siècle était jadis la Cense du Seigneur, acquise par la famille Niverlée, qui occupa le poste de Bailli depuis la deuxième moitié du XVIe siècle jusqu’à la fin du XVIIe siècle, affectée à sa fonction actuelle en 1827. De 1841 à 1887, elle devint la propriété des princes de Ligne qui l’offrirent ensuite à l’évêché. Elle abrita ensuite le presbytère. On y arrive par la rue du Bailly qui est bordée de maisons et de fermes en long mitoyennes, construites en moellons de calcaire datant du XIXe siècle. Parmi elles, l’une des constructions comprend un étroit logis et deux dépendances sous fenil. La façade de la maison du Bailli a été construite en calcaire réglé, qui jadis, fut éclairé par au moins deux fenêtres à croisée ainsi que par une petite baie à linteau droit se trouvant au rez-de-chaussée. Dans le courant de la première moitié du XVIIIe siècle, un percement a été exécuté sur deux travées de fenêtres à linteau droit, sur des montants à deux harpes tandis que la porte axiale fut remaniée au XXe siècle. La corniche de pierre en cavet se trouve sur des corbeaux, quant à la haute bâtière, celle-ci est en ardoises. Se trouvant à droite, la tourelle d’escalier qui est un peu plus haute que la façade est couverte en bonne partie par une vigne vierge. Une arquebusière est visible du rez-de-chaussée, des petites baies carrées datant des XVIIIe et XIXe siècles, tandis qu’une frise dentée sous une courte flèche octogonale est surmontée d’un épi en fer forgé. Toujours au rez-de-chaussée, dans le mur-pignon droit, se trouvent deux travées de fenêtres chaînées, sous un arc de décharge en plein cintre. Dans le même arc, existe une petite baie à encadrement de bois mous, en dessous de l’ouverture d’un colombier en brique datant du XIXe siècle. A l’arrière, une fenêtre privée et les restes de trois petites baies carrées sont toutes déchargées par un arc et un tympan de briques. A l’opposé, le murpignon gauche est essenté d’ardoises. Quelques grandes ouvertures rectangulaires y figurent et date de la première moitié du XVIIIe siècle. Entre la tourelle et les annexes du XXe siècle, un mur du vergé, perpendiculaire à la façade avant, est percé d’une porte en plein centre sur des montants chaînés et chanfreinés, qui pourrait être un remploi de l’entrée primitive.

Adresse :

Contact :
Téléphone : +32 (0) 71/66 23 00
GSM : +32 (0) 470/84 42 74
E-mail : Mail
Site web :
http://www.tourismephilippeville.be
La commune de Philippeville participe au Wallonie Week-ends Bienvenue
le 24-25 mars 2018 plus d'info ?